Tout le monde connaît la corvée de l’aspirateur. Le bruit continu caractéristique, capable d’endormir les nourrissons, est un supplice pour beaucoup d’entre nous. Cependant, cette tache fastidieuse est obligatoire pour garder un intérieur propre.

Heureusement, l’amélioration de la technologie permet de gros progrès pour toutes ces obligatoires presque quotidiennes. Désormais, vous pouvez trouver des aspirateurs robots, entièrement automatisés, des aspirateurs étanches pour aspirer les saletés dans votre piscine ou encore, des aspirateurs laveurs, ceux qui nous intéressent aujourd’hui.

Qu’est-ce qu’un aspirateur laveur ?

Vous connaissez tous l’aspirateur classique. Certains ont quelques fonctionnalités sympas, comme ceux qui font moins de bruit qu’un Airbus au décollage ou encore les aspirateurs sans sac, qui permettent à la longue de sacrées économies et qui ont une performance au moins égale aux autres.

Les aspirateurs laveurs assemblent deux étapes qui sont d’habitudes découplées lorsque l’on fait le ménage. Ils aspirent et nettoient avec une solution votre sol. Les plus évolués d’entre eux ajoutent aussi l’étape de séchage à tout cela. Conséquence ? En un seul et unique passage, vous avez aspiré, lavé et séché votre sol. Ce n’est plus la peine de récurer pour avoir un sol parfait, ici, tout est fait d’un coup.

Évidemment, tout n’est pas rose, par exemple, cela ajoute de la complexité à l’utilisation et donc, à l’achat, vous devrez faire attention à certaines choses importantes, mais pas d’inquiétudes, vous êtes justement sur un guide d’achat ! La vie est bien faite, non ?

Un petit conseil en passant concernant les appareils à vapeur. Si votre région à une eau très calcaire, alors privilégiez l’eau déminéralisée pour être certain que tout se passe bien et que l’appareil vieillisse correctement.

Nettoyer son carrelage avec un aspirateur laveur

Ce genre d’aspirateur est particulièrement performant pour laver les sols durs. Vous pouvez l’utiliser avec une efficacité incroyable sur le carrelage, mais aussi sur du linoléum ou du parquet pour un résultat impeccable.

Lisez attentivement la notice, vous pourriez y découvrir des astuces pour chaque type de revêtement. Souvent sous la forme d’un sélecteur, vous pourriez avoir différents débits d’aspiration, une quantité de vapeur variable ou d’autres options de ce type.

Dans tous les cas, même si vous n’avez aucun moyen de faire varier tout ça, vous pourrez tout de même nettoyer ces différents sols.

Quand est-il des tapis ?

Nettoyer son carrelage avec un aspirateur laveur

Les tapis et les moquettes requièrent une attention particulière. Il faut pénétrer au cœur de la maille pour nettoyer en profondeur et éradiquer les bactéries qui se nichent au cœur du tapis et de la moquette.

Souvent, la puissance nécessaire est supérieure à celle qu’il vous faut pour un sol dur. Pour travailler plus simplement, commencez par retirer tous les meubles pour avoir accès aux zones qui sont rarement nettoyées.

Si ça fait longtemps que vous ne l’avez pas nettoyé ou si vous venez d’avoir votre aspirateur laveur, commencez par aspirer une première fois entièrement le tapis ou la zone avec la moquette.

Dans un premier temps, réglez l’intensité de la vapeur au minimum, et faites le test sur une partie de la moquette qui n’est pas visible d’habitude (sous un meuble, un lit, etc.).

Pour la technique qu’il faut utiliser, procéder de manière linéaire, sans passer deux fois au même endroit. Pour la moquette, ne faites pas comme sur un sol dur des allers-retours incessants. Si votre appareil à une aspiration suffisante et est de bonne qualité, vous enlèverez toute la saleté en un seul passage. Cela permet aussi d’avoir un bel aspect immédiatement, sans avoir de trace de piétinement, ou pire, une marque laissée par vos chaussures lors du ménage.

Un robot aspirateur peut-il laver ?

Oui. Tout simplement.

Certains robots sont des aspirateurs laveurs automatiques. Ils sont équipés d’un réservoir et font tout en un seul passage. Comme pour les aspirateurs robots classiques, les qualités sont très variables, tout comme les résultats obtenus.

Un aspirateur robot doit être rechargé, vous devrez alors trouver un endroit où placer la station de recharge et la laisser de manière fixe. Ensuite, les réservoirs sont de faible capacité au vu de l’encombrement réduit de ce genre de matériel. Vous devrez donc le vider souvent si votre intérieur est poussiéreux.

Ce désagrément peut arriver les premières fois, ensuite, comme vous pourrez lancer votre aspirateur tous les jours d’une simple pression sur le bouton, vous n’aurez plus ce genre de problème. Votre maison restera propre en toute circonstance.

De nombreuses marques connues sont présentes sur ce marché, comme Rowenta ou Samsung, mais d’autres se sont spécialisés dans les aspirateurs robots au cours des années et sont souvent moins connus par les clients. Par exemple, iRobot ou Ecovacs ont une gamme étendue et de très bons produits, nous y reviendrons plus bas.

Pour les sols durs et les tapis fins, cette solution est l’une des meilleures du marché, que ce soit en termes d’efficacité ou d’autonomie (là-dessus, on ne fait pas mieux !). En revanche, pour les moquettes et les tapis à poils longs, les robots aspirateurs laveurs montrent vite leurs limites (tout comme les robots aspirateurs classiques). Leurs roues et tout le système de traction ne sont clairement pas dimensionnés pour cela. Si dans votre logement vous avez de nombreuses pièces à moquette, alors cette solution n’est peut-être pas la plus adaptée pour vous, à moins de la cloisonner au salon.

Aspirateur, oui, mais le fil, non !

Si vous vous reconnaissez derrière ce titre, alors vous allez adorer la suite. Les aspirateurs laveurs se présentent presque toujours sou la forme d’un balai avec un moteur qui créer la dépression et une brosse en contact avec le sol pour nettoyer. La partie humidification est presque automatique et utilise la plupart du temps la gravité pour faire son œuvre.

À partir de là, il suffit d’avoir une batterie, comme n’importe quel aspirateur-balai. Vous aurez alors une batterie au lithium en partie haute. Si votre aspirateur laveur doit chauffer l’eau (certains peuvent proposer l’option) pour décrasser, alors la batterie sera sans doute plus grosse, et l’appareil plus cher. Dans tous les cas, le plus gros défaut de ces appareils reste l’autonomie.

Selon les modèles, comptez entre 20 minutes et 45 minutes. Vous devrez donc avoir un bon rythme et ne pas traîner. Pensez surtout à dégager l’espace. Avec les meubles en moins, les jouets des enfants ou les chaises dégagés, tout devient plus simple et plus rapide.

La position de stockage

Derrière ce titre étrange se cache un aspect qui passe souvent au-dessus de la tête des acheteurs, mais qui finit par devenir problématique. Imaginez deux cas de figure. Le premier vous oblige à fixer une base au mur pour un installé votre aspirateur le temps de sa recharge. Ça vous gêne ou non ?

Le second cas de figure est un simple câble ou une base posée au sol. L’aspirateur va alors prendre plus de place dans votre intérieur. Vous préférez cette solution ? Alors prêtez attention à la position de stockage de votre aspirateur laveur.

La solution murale est la plus compacte, mais elle est presque définitive, votre aspirateur ne bougera plus de là (à moins de jouer à nouveau avec la perceuse). La solution mobile prend plus de place. Chacun sa préférence.

Pas besoin d’aspirer ? Le balai vapeur alors !

Si vous possédez déjà un aspirateur qui vous convient, peut-être qu’il vaut mieux ne pas bouleverser vos habitudes ou pire, jeter un appareil qui fonctionne encore ! Bon, d’accord vous pourriez le revendre, mais vous avez saisi l’idée.

Sachez qu’il existe des balais vapeur. Il n’embarque donc pas de système d’aspiration, vous ferez alors l’économie de toute cette partie. En revanche, ils font chauffer la dalle en contact avec le sol. Il existe autant de systèmes que de constructeurs, mais un fonctionnement général se dégage. Il faut appliquer une solution nettoyante chaude sous forme de vapeur pour désincruster la saleté. Le dessous du balai vapeur est muni d’un tissu dans une matière douce, mais légère grattant, à la manière d’une éponge.

C’est cette lingette nettoyante qui va faire la plus grosse partie du travail, c’est d’ailleurs pour ça qu’il faut en prendre soin et qu’il est judicieux d’en avoir une autre prête à l’emploi. Côté utilisation, vous devrez ici le laisser brancher le temps que la vapeur se forme, puis vous pourrez l’utiliser comme un appareil nomade. Une fois le réservoir épuisé, il faudra répéter l’opération, faites donc attention à la capacité du réservoir si vous l’utilisez pour de grandes surfaces.

Quel aspirateur laveur sans fils choisir ?

Votre cœur vous porte vers un aspirateur laveur sans fils ? Voici deux produits qui font office de référence dans ce domaine. Lisez attentivement le test pour voir s’il peut vous convenir.

Bissell CrossWave Cordless

Bissell est une marque américaine qui a un peu de mal à se faire une place en France où les géants comme Rowenta et Kärcher trustent les premières places. Cependant, la qualité de leurs produits devrait leur permettre de s’aménager un coin douillet dans le cœur des utilisateurs. Avec le Bissell CrossWave Cordless, vous obtenez l’engagement d’un nettoyage parfait en un seul passage, avec aspiration, lavage et séchage, mais cet aspirateur laveur balais tient-il toutes ses promesses ?

Il s’agit d’un modèle plutôt paradoxal qui risque de diviser les futurs acquéreurs. Il respecte ses engagements grâce à une bonne aspiration, ainsi qu’un système de lavage performant. Il vous suffira de choisir en partie haute si vous vous trouvez sur un sol dur (hard floor) ou sur un tapis ou moquette (area rug). En dehors de ça, seule la gâchette vous sera utile au quotidien. C’est une utilisation particulièrement simple qui saura convenir à la plupart des utilisateurs qui ne veulent pas une usine à gaz dont il faut mémoriser les procédures telle une capsule Apollo.

Entretenir le Bissell CrossWave Cordless simplement

Pour l’entretien, il vous faudra démonter le bac, ici rien de plus simple, il vous faudra presser le gros bouton poussoir pour libérer le bac et le vider. La recharge risque de poser un peu plus de problèmes. En effet, le Bissell CrossWave Cordless est vendu avec une station de recharge. Si vous avez lu le début de l’article, vous savez alors que c’est un point important à noter. Celle-ci se pose au sol, pas de trou à prévoir. Cependant, la mise en station se fait en soulevant l’appareil pour le placer sur les connexions, étape qui se révèle un peu aléatoire. Peut-être faudrait-il avoir « le coup de patte » que nous n’avons pas eu.

On a adoré la facilité d’entretien des filtres et de la brosse motorisée. Ces deux aspects, à faire régulièrement pour garder l’efficacité à son meilleur niveau, est très rapides sur le Bissell CrossWave Cordless.

Pour terminer avec l’entretien, vous n’aurez qu’à remplacer l’eau du circuit après le lavage, mais le nettoyage interne de l’aspirateur se fait automatiquement avec un programme sélectionné. Notez aussi que le stockage se fait en poussant le manche vers l’avant jusqu’au « clic » qui vous indiquera que la position est sécurisée.

Une véritable turbine !

La performance de nettoyage est au rendez-vous, et c‘est particulièrement appréciable. Seules quelques micropoussières peuvent survivre à son passage. Le sol est propre et sec, y compris sur les tapis et moquettes fines. Bissell ne ment pas là-dessus, tout est propre en un seul passage.

En revanche, vous allez aussi faire votre séance de sport. Pourquoi ? L’ensemble tout plein fait pèse environ 6 kg et la tête n’est pas rotative. Conséquence, il vous faudra des bras solides pour le manier sur une longue période. Mais encore, ce n’est pas le plus grave, au final, avec le temps, vous allez vous habituer à son poids (qui reste l’un des plus élevés de sa catégorie). Son absence de mobilité est particulièrement pénalisante si vous avez beaucoup de meubles mi-hauts, car vous n’arriverez pas à nettoyer correctement en dessous. Cela pourrait être une excuse pour déplacer les meubles et tout nettoyer parfaitement, mais il faut admettre qu’au quotidien, le Bissell a tendance à être préféré dans les grandes pièces par trop chargées.

Pour finir, il possède une autonomie de 30 minutes qui le place dans la moyenne, sans faire de miracle. Comptez quand même 4 heures pour une charge complète, alors autant le laisser branché si vous l’utilisez tous les jours. Même constat sur le bruit, ses 70 dB sont dans la moyenne de ce type d’appareils.

Ce que pensent les clients du Bissell CrossWave Cordless

Selon les utilisateurs, son autonomie réelle est de 25 minutes. Donc légèrement inférieure à ce qu’annonce Bissell. Avec une recharge aussi longue, il faudra planifier votre ménage et optimiser les passages. Son efficacité contrebalance tout ça, un seul passage et tout est clean.

Étrangement, peu de clients se plaignent du poids de l’engin. Comme il est plutôt bien réparti, l’utilisation reste agréable. Ils mettent en avant son efficacité sur presque tous les types de sols, il faudra juste oublier les moquettes et tapis trop épais, mais cela va de pair avec ce type de technologie.

C’est un excellent investissement pour une personne qui voudrait nettoyer quotidiennement une surface d’environ 60 m² pour être confortable. C’est d’autant plus utile si vous avez des animaux et des enfants, deux éléments perturbateurs pour le rangement et la propreté de votre intérieur.

Les avantages

Les inconvénients

Tineco Floor one S3

Le tineco Floot one S3 est un fleuron de l’industrie chinoise. Loin des produits de produits de pactole comme l’on pourrait avoir à l’esprit, Tineco est une marque sérieuse qui utilise les progrès technologiques de la Chine pour proposer des outils utiles et pratiques. Vous allez le voir avec ce test du Tineo Floor one S3, on approche de ce qui se fait de mieux.

Il s’agit donc d’un aspirateur sans fil. La première conséquence de choix, vous devez le savoir, reste le poids de la batterie (un peu comme pour les voitures électriques en fait). Ici, le Tineco Floor one S3 pèse 4,5 kg. C’est moins que le produit précédent, mais le poids d’un aspirateur laveur sans fil restera toujours supérieur aux autres modèles. Cette accumulateur permet une autonomie d’environ 35 minutes, de quoi nettoyer aisément une grande surface sans trop s’inquiéter, encore faudrait-il avoir une efficacité au rendez-vous.

La tête dispose d’une brosse rotative souple qui nettoie le sol sans l’abîmer (encore heureux, me direz-vous). Il y a plusieurs buses qui propulsent de l’eau claire à l’arrière de la brosse, dans le sens de la rotation. La brosse s’imbibe légèrement, brosse le sol et la partie basse de la tête vient aspirer l’eau sale, avant qu’un nouveau cycle se produise. Cela permet un fonctionnement optimal et l’appareil et permet d’obtenir de très bons résultats, même avec une aspiration dans la moyenne basse. En effet, ici ce n’est pas l’aspiration qui prime, mais la qualité de la brosse et là-dessus, le Tineco Floor one S3 est au top.

Le savoir-faire en technologie Chinoise

Produit chinois oblige, cet appareil est un concentré de technologie. Nous avons particulièrement apprécié la technologie iloop qui analyse la performance de nettoyage (elle détecte les saletés qui passeraient à la trappe), et ajuste la puissance de l’appareil pour améliorer le tout. Vous obtenez donc aspirateur laveur intelligent qui s’adapte à la situation et préserve la batterie lorsque ce la est possible.

Autre point pour les fans de technologie, l’écran et les fonctionnalités sont vraiment parfaits. L’écran affiche la batterie restante avec une information chiffrée. Exit donc le diagramme d’une batterie qui n’apporte rien s’il est mal calibré. Là, vous savez où vous en êtes. Vous verrez la puissance d’aspiration en cours et connaîtrez l’état des deux réservoirs.

Facile, utile, pratique : c’est le Tineco Floor one S3

Justement, les réservoirs. Le premier, pour l’eau propre, se situe tout en eau. Le second, juste en dessous, est équipé d’un filtre HEPA (un rechange vous est fourni). Vous n’aurez donc pas de poussière qui vole dans la maison, idéal pour les asthmatiques ou les personnes allergiques. Le Tineco Floor one S3 se connecte à votre Wifi pour que vous puissiez avoir plusieurs informations directement sur votre smartphone.

Proposé dans la même tranche de prix que des appareils bien moins sophistiqués, on apprécie particulièrement la solidité du Tineco. Finis les produits chinois avec des plastiques de mauvaise qualité. Il suffit de regarder le capot qui protège la brosse et oriente le flux d’eau propre pour voir que l’on est sur un produit moderne et costaud.

Ce que pensent les clients du Tineco Floor one S3

La qualité du nettoyage proposée par le Tineco floor one S3 surpasse n’importe quel désagrément. Parfois, le poids revient à la charge, comme pour quasiment tous les modèles à batterie. Ar contre, une telle performance en un seul passage est l’apanage des bons appareils.

Pour le reste, c’est assez varié et donc, visiblement lié aux goûts de chacun. Notez que l’on souligne son autonomie proche des 40 minutes ainsi que la facilité de mise en œuvre. Il s’agit là d’un avantage qui concerne de multiples appareils, mais autant le savoir, en quelques secondes vous pouvez dégainer et nettoyer une zone de votre maison.

Les avantages

Les inconvénients

Je veux un aspirateur laveur à brancher

Les modèles nomades ne conviennent pas à tout le monde. Avoir un aspirateur laveur avec un fil permet de s’affranchir du poids de la batterie et du concept d’autonomie. C’est très utile si vous oubliez constamment de brancher vos appareils à leur station de recharge ou si vous avez une très grande pièce qui nécessite plus de 30 minutes pour être nettoyée. Gardez aussi à l’esprit que ces modèles sont souvent bien moins chers que ceux à batterie.

Rowenta Clean & Steam

Vous l’attendiez, voici l’arrivée dans ce comparatif et test des aspirateurs laveur de la marque Rowenta. Connue depuis longtemps du grand public avec l’utilisation d’une tête triangulaire très pratique, Rowenta a conquis le cœur des Français voilà de nombreuses années.

Son crédo ? La double action, aspirer et laver. La tête d’aspiration est faite pour aspirer tout en nettoyant avec de la vapeur vos sols. Grâce à ce procédé, Rowenta assure que les bactéries sont éradiquées à 99.9 %, un joli score, malheureusement impossible à vérifier avec nos moyens de test. Dans tous les cas, après un passage, le sol est propre, et après tout, c’est principalement ce qu’on lui demande.

La toute-puissance !

Si l’on se penche sur les caractéristiques du Rowenta Clean & Steam, on voit un chiffre qui fait mouche, un moteur de 1700 W. Cela signifie que la force d’aspiration va être au rendez-vous. Vous pourrez aussi avec un temps d’accès rapide. En fait, il faut un certain temps pour chauffer l’eau afin de la transformer en vapeur. Avec une forte puissance, ce temps est réduit et vous pouvez commencer presque immédiatement. Moins de 30 secondes pour le Rowenta Clean & Steam, à peine le temps de se dire « aller, on y va ! ».

Abordons un point particulier de ce balai aspirateur laveur : les produits d’entretien. Nous avons nos habitudes selon nos goûts et le type de sol. Qu’en est-il du Rowenta Clean & Steam ? Il ne faut pas utiliser de détergents. Sans plus de précisions, nous supposons que c’est pour garantir le bon vieillissement des tuyaux et des bacs en plastique. Dans tous les cas, ne mettez aucun produit dans l’appareil. Ceci dit, après un seul passage, le résultat est bluffant, alors peut-être est-ce là une bonne façon de faire geste pour son portefeuille comme pour la planète.

Fidèle à la qualité Rowenta

Restons à côté du réservoir de 0.7 L pour parler de l’autonomie. Et là vous vous dites « il m’avait dit qu’il n’y avait pas d’autonomie ! ». Alors non, nous n’avons pas menti, il n’y a pas d’autonomie par rapport à la batterie, mais l’eau nécessaire pour la vapeur est limitée. Après un certain temps, vous devrez faire le plein. Gros avantage, le bac est facilement accessible avec un simple clip. En position minimum, compatible avec un niveau de saleté commun, vous tiendrez environ 40 minutes, de quoi nettoyer environ 100 m², ce qui est vraiment pas mal pour ce type de balais aspirateur à vapeur.

La cerise sur le gâteau ? La vapeur est modulable, donc vous pouvez tout à fait trouver la position la plus basse qui garantit le nettoyage et avoir une autonomie adaptée à votre utilisation. Ça permet d’économiser les ressources et éviter d’avoir trop d’eau qui pourrait rester au sol.

Ce que pensent les clients du Rowenta Clean & Steam

Comme nous le disions dans le paragraphe précédent, la rapidité du Rowenta Clean & Steam permet une grande souplesse d’utilisation, ce n’est donc pas surprenant si les utilisateurs plébiscitent cet aspect. Ensuite, on retrouve le cordon de plus de 7 mètres qui permet d’éviter de changer de prise constamment.

Vous avez des animaux ou des enfants ? Pas de problèmes, cet aspirateur s’accommode de tout. Il a été testé sur les poils des chiens (une fois les poils tombés au sol, cela va de soi) et même sur des accidents comme un petit pot sauvage qui se jette au sol.

Les avantages

Les inconvénients

BISSELL Vac&Steam Titanium

Parmi les prétendants au trône dans la catégorie des aspirateurs laveurs muni d’un câble d’alimentation, on retrouve une nouvelle fois la marque américaine Bissell, avec le modèle Vac&Steam Titanium.

Pour la partie technique chiffrée, comptez 1600 W de puissance utile, largement suffisant pour l’application de nettoyage vapeur. Ensuite, vous trouverez un bac d’eau de 0.4 L et un poids sur la balance de 4.8 kg. OK, tout ça, c’est beau, mais, ça marche bien ?

Un aspirateur laveur très agréable

Pour son stockage, sachez qu’il tient parfaitement en position debout. Comme beaucoup de balais aspirateurs, il propose une position qui permet de laisser ainsi, sans risque de chute. Pas besoin de socle ici, ou d’autre système de fixation mural. L’utilisation est très agréable. Déjà, le poids est assez faible pour le rendre agile, un très bon point pour les balais vapeur avec un moteur pour l’aspiration qui sont souvent lourde et pas simple à manier. Ici, vous n’aurez pas ce genre de problème, d’autant plus que le manche est télescopique, vous pourrez donc l’adapter à votre morphologie.

La tête est relativement pratique. Déjà avec les roulettes à l’arrière qui aident grandement à la maniabilité, mais aussi pour sa brosse d’excellente facture. Vous disposerez aussi de deux patins qui servent pour l’utilisation vapeur de l’appareil. Il est même possible d’ajouter des petits disques qui laissent une odeur agréable après le passage. Les différents accessoires sont aisément trouvables sur internet, mais presque impossibles dans un commerce physique classique (tout comme l’appareil d’ailleurs).

Accessible au quotidien

Choisir le Bissell Vac&Steam, c’est faire un choix particulier. Par exemple, le poids réduit va aussi avec un bac à eau plus petit que la concurrence, 0.4l ici. Il en résulte une autonomie plus faible. Cependant, recharger en haut et attendre les 30 s du temps de chauffe est-il réellement problématique ? Avec un plein, vous pouvez raisonnablement faire 40 m² sans vous presser, c’est toujours bon à savoir. Par contre, on arrive là devant un point noir de cet appareil : le réservoir n’est pas amovible. Alors que l’on voit ça chez presque tous les concurrents, Bissell a fait le choix d’avoir un réservoir fixe. Cela signifie que vous devrez remplir un verre ou un autre récipient pour transvaser ensuite l’eau dans le bac, au risque d’en mettre partout. Astuce : utiliser un verre muni d’un bec verseur.

Le Bissell Vac&Stream Titanium propose un mode « à la demande ». Imaginez la scène, vous nettoyez tranquillement votre cuisine en vous déhanchant sur Another One Bites the Dust de Queen et là, soudain, une tache fait de la résistance. Ni une, ni deux, vous appuyez sur le mode de vapeur à la demande. Le Bissell vous fournit alors un surplus de vapeur pour vaincre cette tache. Magie !

Pour éviter d’avoir une sorte de bouillie peu ragoûtante à vider, le Vac&Steam sépare la vapeur des déchets. En d’autres termes, tout ce qui sera aspiré sera aussi simple à nettoyer que dans un aspirateur sans sac classique.

Ce que pensent les clients du BISSELL Vac&Steam Titanium

Parmi les possesseurs de Bissell Vac&Steam Titanium dont nous avons pu avoir le ressenti, plusieurs choses en ressortent. Par exemple, la maniabilité revient régulièrement, tout comme la qualité de la poignée, qui est un point dont nous n’avons pas parlé dans le test. C’est un appareil qui se dégaine très vite pour faire un brin de nettoyage quotidien.

Tous les possesseurs d’animaux en sont ravis. Les poils disparaissent, tout comme les taches au sol. En revanche, pensez à utiliser de l’eau déminéralisée, même si votre région n’est pas particulièrement calcaire. La consommation du Bissell est très raisonnable (environ 200 ml pour 60 m²) et ce produit n’est vraiment pas cher. Il serait dommage d’abîmer votre aspirateur laveur ou de réduire sa durée de vie en faisant un autre choix.

Les avantages

Les inconvénients

FAQ

Mon aspirateur laveur ne fait plus de vapeur, que faire ?

Dans ce cas, il est probable que votre réservoir d’eau soit vide. Si ce n’est pas le cas, vérifiez que vous respectez bien le temps de chauffe de l’appareil et que celui-ci est branché. Si c’est un modèle à batterie, laissez-le se recharger complètement. Si toutes ces étapes sont respectées, il ne vous restera plus qu’à vérifier si rien ne bouche les buses de sortie de vapeur de la tête d’aspiration, derrière la brosse.

À batterie ou filaire, je choisis quoi ?

Cette question n’a de réponse que selon vos propres critères. En général, les gens choisissent un modèle à batterie pour son côté nomade et pratique au quotidien. Les versions filaires sont réservées aux grandes surfaces habitables ou en cas de besoin de forte puissance, comme dans une maison totalement ouverte avec un fort passage, des animaux, des enfants, etc.

L’aspirateur laveur, c’est vraiment efficace ?

Le procédé de nettoyage vapeur est utilisé par les professionnels depuis de décennies. Avant, il fallait une centrale vapeur et de grosses machines, mais les progrès l’on rendu utilisable par les particuliers. La vapeur tue les bactéries et autres acariens et la partie aspiration retire les poussières, poils, cheveux et débris.

L’aspirateur laveur, c’est lourd, non ?

Un aspirateur laveur fait entre 4 kg et 6 kg en moyenne. Les modèles à batterie sont évidemment dans cette fourchette haute. Cependant, le poids ne se ressent pas trop (selon la qualité de la fabrication). Certaines têtes d’aspiration sont minutes de roues pour faciliter la maniabilité, c’est indispensable si le poids dépasse les 5 kg.

Utiliser un aspirateur laveur est différents d’une version classique. Les multiples allers-retours sont fatigants et peu efficaces. Il faut au contraire prendre plus son temps et optimiser chaque passage en ligne droite.

On ne peut pas mettre de produit, comment ça lave ?

En effet, beaucoup d’aspirateurs laveurs ne tolèrent pas les détergents. Toutefois, la vapeur seule suffit à décrasser, dégraisser et éradiquer les bactéries et acariens sur le sol et sur vos tapis à poil court. C’est avec la température que l’effet se produit, c’est pourquoi il faut attendre que votre aspirateur soit bien chaud avant de l’utiliser (un témoin vous l’indique). Un aspirateur d’une bonne puissance permet d’économiser du temps en ayant une chauffe de moins de 30 secondes.